Calcul d'itinéraire
Tracez l'itinéraire pour venir au Med's en indiquant votre lieu de départ ci-dessous :

Adresse

Localité

Code Postal

Pays

Visiteurs
mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
Articles de presse concernant le Med's
PDF Imprimer Envoyer
Share/Save/Bookmark
 
PDF Imprimer Envoyer

Article Bulletin 1851 par Paul CRESP.

argaiv1110



Share/Save/Bookmark
 
PDF Imprimer Envoyer

Article de Jacques Lucchesi, critique d'Art, paru dans le "ToutMa" 17ème édition, décembre 2010 (page 26) :

Share/Save/Bookmark
 
PDF Imprimer Envoyer

Article paru dans MARSACTU le 28 mars 2010 :

 

S’il n’en reste qu’un ce sera celui-là. Le concert de jazz à ne pas rater.

Il y a, d’un coté, les soirées Jazz qu’on annonce de façon générique, parce qu’un concert de jazz fait souvent une soirée agréable. Il y a, de l’autre, les artistes que l’on vous invite plus que vivement à aller voir, pour passer bien mieux qu’une soirée « agréable ».

Cecile McLorin Salvant fait partie de ceux-là. Nous, on l’a découverte dans l’hiver alors qu’elle se produisait à la Noche et elle nous y avait vraiment éblouis. Oui, oui, c’est le mot. Car si, au cours d’une de ces soirées jazz où vous avez pour habitude d’écouter la musique d’une oreille et de tenir une conversation en parallèle, d’un coup, le son que vous entendez fait que vous n’écoutez plus rien d’autre et que vous approchez de la scène pour laisser la musique vous prendre, pour nous cela s’appelle de l’éblouissement.

Cécile est franco-américaine, son jazz a des couleurs qui rappellent celui de Billie Holiday. Elle a un beau timbre, bien rond, chaud et une vraie présence. Elle s’assied parfois aussi au piano et est accompagnée par Vincent Lajus à la contrebasse. Cette fois c’est au Med’s qu’ils se produiront, le mercredi 30 juin. Là, la formule est « all inclusive ». c’est à dire le concert, un verre de sangria et une assiette « méditerranéenne » Cela vous coûtera 20 euros mais à priori, vous ne regretterez pas,

Share/Save/Bookmark
 
PDF Imprimer Envoyer

Le dimanche, y’a rien à faire ? Même pas vrai ! Pour s’en convaincre, rendez-vous au Med’s, à Marseille, où l’association Musique and Co inaugure ce 31 janvier un programme estampillé Musica Antiqua Provence

.
 Un mot sur le lieu d’abord. Comme son nom le laisse entendre, le Med’s est d’abord un espace dédié à la culture, la gastronomie et l'art méditerranéens. Bien que situé au coeur du sixième arrondissement de Marseille, l’endroit est comme taillé dans la pierre, tel un temple antique. Résultat : un volume et une acoustique remarquables.

L’association Musique and Co ne s’y est pas trompée, en programmant sur place une série de concerts du prestigieux orchestre Musica Antiqua Provence. Dirigé par Christian Mendoze, il donnera dans la variété, de celle qui rime bien sûr avec originalité et qualité. Aux airs d’opéra de Haendel et Mozart, chantés par la jeune soprano Eleonora de la Pena ce 31 janvier, se succèderont ainsi jusqu’au 6 juin les grands concerti de Vivaldi, les danses tsiganes de Hongrie et Bohême du 17e au 20e siècle, les cantates et sonates baroques de Telemann, Corelli, Vivaldi et les œuvres espagnoles et sud-américaines du 16e siècle.

De quoi justifier des tarifs relativement élevés, entre 20 et 25 euros (l’association n’est pas subventionnée), néanmoins pondérés par la gratuité accordée aux moins de 16 ans. Les parents et grands-parents trouveront là une belle occasion d’éveiller les plus jeunes aux attraits de la grande musique.

 

Olivier Nesvadba, http://www.marseille.sortir.eu/
 
Lien vers l'article :
http://www.marseille.sortir.eu/classique/vivement-dimanche
Share/Save/Bookmark
 
<< Début < Préc 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 de 2